Pourquoi Yogi Bleu Spiruline?

L’une des principales raisons pour lesquelles nous avons décidé de fonder Yogi Bleu est de pouvoir proposer une spiruline fraîche au plus grand nombre. Persuadés que la spiruline est un aliment à part entière, nous souhaitons qu’à terme, elle soit présente dans toutes les assiettes au même titre que n’importe quel légume.

La teneur en éléments nutritifs des aliments se dégrade de plus en plus, en effet une pomme de 1950 contenait 100 fois plus de vitamines qu’une pomme d’aujourd’hui. Fort de ce constat et de la densité nutritionnelle de la spiruline, notre objectif est de pouvoir combler les carences nutritionnelles de nos enfants avec un super-aliment sain et surtout écologique.

C’est grâce à notre président Sébastien Quéré que l’idée de Yogi Bleu Spiruline est née. Passionné depuis plus de 20 ans par la richesse de l’algue bleu-vert, il a su convaincre Daniel Rigaud et Benjamin Sergeant (co-fondateurs) de se lancer avec lui dans l’aventure de Yogi Bleu Spiruline pour en faire « le meilleur aliment » pour demain.

Notre but étant d’apporter une meilleure nutrition au monde en démocratisant la spiruline, nous le ferons main dans la main avec l’ONG Antenna France en leur versant un pourcentage de notre chiffre d’affaires et ainsi contribuer à réduire la malnutrition en Afrique.

L’histoire de Sébastien Quéré et la spiruline

J’ai consommé de la spiruline pour la première fois il y a près de 20 ans, elle ne m’a plus quittée depuis. Je peux dire que sa rencontre a été importante dans ma vie car elle a été un allié pour ma santé et mes performances sportives. Dès 2002, lors de mon périple “Sur les traces de Chateaubriand, de Quimper au Caire en vélo« , elle était en permanence dans mes sacoches, me permettant ainsi d’éviter toute microcarence nutritionnelle et d’être ainsi dans une forme physique optimale.

Elle a été également une aide dans ma pratique du triathlon, notamment pour des courses aussi exigeantes que l’Ironman d’Embrun (3,8km de natation, 180km à vélo, et un marathon).

En 2014, lors de ma participation au premier rallye en vélo solaire, le Sun Trip, j’ai pu la faire découvrir à d’autres participants, qui depuis, en consomment toujours.

En 2015, lors d’une conférence de Gunter Pauli, chantre de l’économie bleue, où il évoquait les formidables atouts de la spiruline, j’ai décidé de m’investir dans la promotion de la spiruline sur plusieurs fronts : conférences, adhésion à l’association la Voie Bleue, dégustations de recettes à base de spiruline fraîche…), projet de production de spiruline en agriculture urbaine et circulaire (création de l’entreprise Alg’in town).

En effet, pourquoi se priver de consommer de la spiruline, “meilleur aliment pour l’avenir” selon l’ONU ? Le bon sens c’est de la consommer pour améliorer sa santé et la promouvoir mondialement en tant que solution aux défis alimentaires et notamment celui de la transition protéinique.

La spiruline fraîche, en tant qu’aliment nutrition-plaisir, fera partie d’un régime alimentaire normal et grâce à l’imagination de grands chefs tel Alain Passard qui vante les qualités gastronomiques de la spiruline, nous aurons toujours plus de délicieuses recettes à déguster.

Aujourd’hui, je participe à la fondation de Yogi bleu spiruline

De nos jours, trop de consommateurs achètent une spiruline de mauvaise qualité juste par méconnaissanse du produit qu’on leur vend. En termes de qualité, il n’y a pas une spiruline mais DES spirulines. Par exemple, la spiruline industrielle chinoise est souvent de mauvaise qualité (séchée à une température trop élevée, exposée aux métaux lourds), et pourtant on la retrouve partout. En réalité, la Chine produit de la spiruline avant tout pour ses propriétés colorantes (30% du marché mondial de la spiruline) et vend les surplus comme de la spiruline alimentaire.

Cultivée en Bretagne avec une certification AB rigoureuse, la spiruline Yogi bleu offre toutes les qualités d’une bonne spiruline : -le goût qui est souvent la preuve d’une bonne spiruline ravira les amateurs d’une bonne spiruline. Dans un marché français qui importe 84% de sa spiruline, le consommateur fait aussi un choix important en privilégiant la spiruline française de qualité : celui de réduire la trace carbone, de privilégier un tissu économique local et de manger la meilleure spiruline pour sa santé.

Partagez avec vos amis!

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer